Antennes et communication antennaire entre fourmis

Alain Lenoir, mis à jour 23-Nov-2017 (en cours de rédaction)

         

Les antennes sont fondamentales pour la vie sociale des fourmis. Les antennes des fourmis servent à communiquer. A se parler ?
- Elles captent les odeurs.
- On a souvent l'impression que les fourmis se parlent avec leurs antennes, particulièrement pendant les trophallaxies (échanges de nourriture liquide). Pourtant, elles ne se parlent pas, mais simplement échangent des stimulations tactiles comme j'ai pu le montrer avec la théorie de l'information appliquée aux trophallaxies de Myrmica  (Lenoir 1973, 1982). Popp et al (2017) viennent de confirmer chez Lasius niger et Lasius neglectus qu'il n'y a pas transmission d'information sur la localisation de sources de nourriture autrement que par la piste de phéromones, contrairement à ce que pensait Zhanna Reznikova dans les années 1990 (Reznikova and Ryabko 1994). Le travail de Popp et al est discuté dans Czaczkes and Evison (2017) qui n'ont pas réussi à répliquer la manip de Reznikova dans deux labos différents. En fait les travaux de Reznikova ne sont presque pas cités dans la littérature car personne n'y croyait (moi non plus !) mais il fallait montrer que c'était faux. C'est fait. Dure période pour la russe.

The story that ants talk by touching antennae is probably the most deeply rooted idea most people have about ants. It is also a story of considerable age. Yet the evidence that ants do have an antennal language is extremely thin.” Sudd (1967 - An Introduction to The Behaviour of Ants).

Les antennes servent à communiquer selon Galantz :   

Quelques photos d'antennes. Une tête de Myrmica (photo P. Jaisson) : ou de Lasius

Les échanges antennaires chez Myrmica pendant la trophallaxie :     

pour voir une vidéo   et une autre à trois

Les antennes portent de très nombreux récepteurs. Par exemple   

Chez Messor       ou chez Dorylus :   

Une boxe antennaire existe chez les fourmis Dinoponera quadriceps (voir Vincent 2004).

Que se passe-t-il si on sectionne une antenne ou si on les croise ?
Hangartner (1967) a fait cette expérience sur Lasius fuliginosus. Avec une seule antenne elles arrivent à suivre une piste mais avec les antennes croisées elles se perdent si elles tombent sur une piste en T où l'une des branches est vide.

Voir
- Lenoir A. (1973) - Les communications antennaires durant la trophallaxie entre ouvrières du genre
Myrmica. In « Proc. VIIth Congress IUSSI, London, Sept 1973 », 226-233. Pdf
- Lenoir A. (1982). An informational analysis of antennal communication during trophallaxis in the ant
Myrmica rubra L. Behav. Process. 7: 27 - 35. Pdf
- Lenoir A. et Jaisson P. (1974) - Les communications tactiles interindividuelles au cours des relations trophiques dans les sociétés de fourmis. Bull. Audiophonologie, 4, Suppl. n° 5, 107-120. Pdf
- Lenoir A. et Jaisson P. (1982). Evolution et rôle des communications antennaires chez les insectes sociaux. Social Insects In The Tropics. Proceedings of the First International Symposium. P. Jaisson. Paris, Presses de l'Université Paris XIII. 1: 157-180. Pdf
- Vincent C. (2004). La fourmi sans reine, mais non sans rang. Le Monde 24 février. p. 27. Pdf

- Czaczkes, T. J. and S. E. F. Evison (2017) The curious case of antennating ants telling each other where to go. insectessociaux.com, 4 novembre 2017, p. https://insectessociaux.com/2017/11/14/the-curious-case-of-antennating-ants-telling-each-other-where-to-go/
- Hangartner, W. (1967). Spezifität und Inaktivierung des Spurpheromons von Lasius fuliginosus Latr. und Orientierung der Arbeiterinnen im Duftfeld. Z. Vgl. Physiol. 57: 103-136. doi:10.1007/BF00303068 . Résumé.
- Popp, S., P. Buckham-Bonnett, S. E. F. Evison, E. J. H. Robinson and T. J. Czaczkes (2017). No evidence for tactile communication of direction in foraging Lasius ants. Insectes Sociaux. 10.1007/s00040-017-0583-6
- Reznikova, Z. and B. Ryabko (1994). Experimental study of the ants' communication system, with the application of the information theory approach. Mem. Zool. 48: 219-236.