Ectatomma tuberculatum  

Mis à jour 17-Jui-2021       

Fourmi tropicale, beaucoup étudiée par exemple au LEEC (Paris13)

- Thèse de Renée Fénéron : Ethogenèse et reconnaissance interindividuelle. Influence de l'expérience précoce chez une fourmi ponérine (Ectatomma tuberculatum Olivier).

- Matilde Sauvaget : Les relations jeunes-adultes chez les fourmis : sollicitations alimentaires des larves de l'espèce Ectatomma tuberculatum (2017). Direction Dominique Fresneau et Renée Fénéron.

Photos A. Lenoir :

              

Au Costa Rica :

    

Une parasite d'E. tuberculatum : E. parasiticum (Savarit et Fénéron 2014)

Une autre espèce : Ectatomma ruidum avec des espèces cryptiques selon Peña-Carrillo (thèse de Peña-Carrillo et Peña-Carrillo et al 2021)

Réf
- Peña-Carrillo, K. I., C. Poteaux, C. Leroy, R. N. Meza-Lázaro, J.-P. Lachaud, A. Zaldívar-Riverón and M. C. Lorenzi (2021). Highly divergent cuticular hydrocarbon profiles in the cleptobiotic ants of the Ectatomma ruidum species complex. Chemoecology 31(2): 125-135. doi: 10.1007/s00049-020-00334-0
- Savarit, F. and R. Fénéron (2014). Imperfect chemical mimicry explains the imperfect social integration of the inquiline ant Ectatomma parasiticum (Hymenoptera: Formicidae: Ectatomminae). Myrmecological News 20: 7-14.