Bernard Kaufmann

Alain Lenoir Mis à jour 17-Oct-2020      

Maître de Conférences, Université Lyon 1 CNRS, UMR 5023 - LEHNA, Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés.

A fait sa thèse à toulouse sous la direction de Luc Passera : Organisation socio-génétique de la fourmi d'Argentine Linepithema humile (Hymenoptera, Formicidae)

Travaille actuellement sur les écosystèmes urbanisés (voir Bourgeois et al 2020) et les fourmis invasives (voir Plummer 2015).

Résumé de la thèse. Dans cette thèse nous étudions les repercussions des caractéristiques écologiques de la fourmi d'argentine, Linepithema humile, sur son organisation socio-génétique (= osg). Nous definissons l'osg comme l'ensemble des facteurs qui conduisent aux liens de parenté entre les individus d'une société. Nous montrons, en analysant les résultats de la littérature, que l'osg est très variable chez les Formicidae. Ainsi, la parenté entre individus d'un même nid varie autant entre espèces d'un même genre, qu'entre populations d'une même espèce. Les populations se regroupent autour de deux valeurs de parenté, l'une proche de 0,6, l'autre de 0. La consanguinité à l'intérieur des populations est en général proche de 0. Il n'y a pas de correlation entre parenté a l'intérieur des sociétés et consanguinité dans la population. La fréquence d'insémination des reines de Formicidae est toujours inférieure a 2. Enfin, la différentiation des populations de Formicidae est habituellement faible, quelle que soit l'échelle de l'échantillonnage. La fourmi d'argentine fait partie du groupe d'espèces appelées vagabondes pour leur propension au mouvement et àla migration. Cette stratégie s'accompagne d'une perte des frontières entre nids différents et une mise en commun des ressources: l'unicolonialité. Par l'emploi de marqueurs allozymatiques, nous déterminons ici l'osg de la fourmi d'argentine. Dans toutes les populations étudiées, la parenté entre ouvrières ou entre reines, est proche de 0. La consanguinite est très faible également, sauf chez une population, pour laquelle il reste difficile de trouver une explication valable. La fréquence d'insémination des reines examinées est proche de 1. Aucun mâle diploide n'a été découvert. La différentiation génétique entre populations est faible, sauf si l'on inclut dans l'analyse une population sud-americaine. La fourmi d'argentine est donc une espece à l'osg peu variable, adaptée une stratégie qui repose sur une capacité a deplacer des populations et à en fonder de nouvelles.

A dirigé 2 thèses sur les fourmis :
- Marion Cordonnier. Impacts of global changes on biological invasions and interspecific hybridization within the Tetramorium caespitum ant species complex (2018) (Gilles Escargei et Bernard Katfmann (collaboration avec Patrizia d'Ettorre))
- Jérôme Gippet. Patrons de distribution, dispersion par l’Homme et variations intraspécifiques au sein des paysages urbanisés : réponses des fourmis à l’urbanisation (2016) (Nathalie Mondy et Bernard Kaufmann)

Voir
- Bourgeois, M., B. Kaufman and T. Boutreux (2020) « La protection de la biodiversité démarre en bas de nos immeubles ». Lemonde.fr 6 septembre 2020.
- Charrier, N. P., C. Hervet, C. Bonsergent, M. Charrier, L. Malandrin, B. Kaufmann and J. M. W. Gippet (2020). Invasive in the North: new latitudinal record for Argentine ants in Europe. Insectes Sociaux 67(2): 331-335. doi: 10.1007/s00040-020-00762-9.
- Cordonnier, M., A. Bellec, A. Dumet, G. Escarguel and B. Kaufmann (2018). Range limits in sympatric cryptic species: a case study in Tetramorium pavement ants (Hymenoptera: Formicidae) across a biogeographical boundary. Insect Conservation and Diversity 12(2): 109-120. doi: 10.1111/icad.12316.
- Cordonnier, M., T. Gayet, G. Escarguel and B. Kaufmann (2019). From hybridization to introgression between two closely related sympatric ant species. Journal of Zoological Systematics and Evolutionary Research 57(4): 778-788. doi: 10.1111/jzs.12297.
- Cordonnier, M., A. Bellec, G. Escarguel and B. Kaufmann (2020). Effects of urbanization–climate interactions on range expansion in the invasive European pavement ant. Basic and Applied Ecology 44: 46-54. doi: https://doi.org/10.1016/j.baae.2020.02.003.
- Cordonnier, M., G. Escarguel, A. Dumet and B. Kaufmann (2020). Multiple mating in the context of interspecific hybridization between two Tetramorium ant species. Heredity 124(5): 675-684. doi: 10.1038/s41437-020-0310-3.
- Gippet, J. M. W., N. Mondy, J. Diallo-Dudek, A. Bellec, A. Dumet, L. Mistler and B. Kaufmann (2017). I’m not like everybody else: urbanization factors shaping spatial distribution of native and invasive ants are species-specific. Urban Ecosystems 20(1): 157-169. 10.1007/s11252-016-0576-7
- Gippet, J. M. W., F. Piola, S. Rouifed, M.-R. Viricel, S. Puijalon, C. J. Douady and B. Kaufmann (2018). Multiple invasions in urbanized landscapes: interactions between the invasive garden ant Lasius neglectus and Japanese knotweeds (Fallopia spp.). Arthropod-Plant Interactions 12(3): 351-360. doi: 10.1007/s11829-017-9589-2.
- Kaufmann, B. (2010). Les fourmis en France à l'heure de la biodiversité. Bulletin de la Société Linéenne de Lyon Hors Série n0 2: 167-173.
- Kaufmann, B., J. Gippet-Vinard and T. Colin (2012). Des cités dans la ville : les fourmis des milieux urbains et tertiaires. Regards sur les milieux naturels et urbains de l'agglomération lyonnaise: 170-179.
- Khimoun, A., C. Doums, M. Molet, B. Kaufmann, R. Peronnet, P. A. Eyer and S. Mona (2020). Urbanization without isolation: the absence of genetic structure among cities and forests in the tiny acorn ant Temnothorax nylanderi. Biology Letters 29 January 2020. doi: https://doi.org/10.1098/rsbl.2019.0741.
- Passera, L., E. Roncin, B. Kaufmann and L. Keller (1996). Increased soldier production in ant colonies exposed to intraspecific competition. Nature 379: 630-631.
- Plummer, W. (2015). Ardèche : un village envahi par des fourmis. Le Figaro 8 avril. Pdf
- Seifert, B., D. D'Eustacchio, B. Kaufmann, M. Centorame, P. Lorite and M. V. Modica (2017). Four species within the supercolonial ants of the Tapinoma nigerrimum complex revealed by integrative taxonomy (Hymenoptera: Formicidae). Myrmecol News 24: 123-144.