Physarum ou Blob

Alain lenoir mis à jour 26-Jui-2017

Physarum polycephalum est un organisme bizarre, protiste unicellulaire améboïde longtemps considéré comme un champignon, mais maintenant à part dans le règne du vivant. C'est un "slime mould" que l'on peut traduire plasmode, sorte de chose gluante capable de se déplacer à 5 cm/h, qui se cultive facilement en labo avec des flocons d'avoine.

Audrey Dussutour ("pétillante éthologiste" selon Le Figaro du 24 mai 2017 - payant) et son équipe à Toulouse ont montré que P. polycephalum est capable d'apprentissages simples comme l'habituation à une odeur répulsive mais inoffensive de nicotine ou de quinine (Boisseau et al 2016). Voir le communiqué du CNRS et aussi Science et Vie (Donnars 2016). C'est sans doute unique pour un organisme unicellulaire donc sans neurones ni cerveau ! On a déjà observé des formes d'apprentissage chez des bactéries mais c'est discuté. Ces travaux ont fait l'objet de nombreux articles avec le nom trouvé par A. Dussutour pour cet organisme, le Blob, surtout depuis la publication de son livre. C'est un organisme qui "pense, transmet, calcule..." selon Le Figaro. Vincent Nouyrigat dans Science & Vie de juin 2017 n'hésite pas à dire que le blob a "un comportement intelligent. Le blob résoud des problèmes de math. Il est capable d'apprendre de nouvelles informations puis de les transmettre... Il réalise des calculs sophistiqués." Le Monde y consacre un grand article exposant d'autres travaux comme ceux du japonais Toshiyuki Nakagaki qui montre que le blob est capable de constituer des réseaux performants ou de sortir d’un labyrinthe (Herzberg 2017a, b). Il ne lui manque qu'une chose : avoir des relations sociales.. c'est peut-être pour bientôt ?

               

Physarum de la publi Boisseau et à droite un autre trouvé en forêt de Sauvagnon (64) le 25 juin 2016

Le livre      

Voir
- Boisseau, R. P., D. Vogel and A. Dussutour (2016). Habituation in non-neural organisms: evidence from slime moulds. Proceedings of the Royal Society B: Biological Sciences 283(1829): 20160446. doi.org/10.1098/rspb.2016.0446
- CNRS (2016) Un organisme unicellulaire capable d'apprendre. Communiqués de Presse, 27 avril 2016.
- Donnars, O. (2016). Un microbe aussi sait tirer la leçon de ses expériences. Science et Vie 1186, juillet 2016: p. 20. Pdf
- Dussutour A. (2017). Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le blob sans jamais oser le demander (Equateur Sciences)
- Herzberg, N. (2017a) Le blob, cet étrange génie visqueux, ni plante, ni animal, ni champignon. lemonde.fr, 19 juin 2017, p. http://www.lemonde.fr/sciences/article/2017/06/19/le-blob-cet-etrange-genie-visqueux_5147465_1650684.html#5SsAo78FtUgeOARe.99. Pdf
- Herzberg, N. (2017b). Le blob, génie unicellulaire. Le Monde Mercredi 21 juin 2017. p. 1, 4-5. Pdf
- Axel Villard. Le "Blob" : un unicellulaire fascinant , France Inter 21 décembre 2016.
- Nouyrigat, V. (2017). Le "Blob". La créature qui affole les biologistes. Science & Vie 1197, juin 2017: p. 74-78.