Résidus de médicaments dans l'eau

Mis jour le 05-Mar-2021

On trouve de plus en plus de résidus de médicaments dans l'eau, y compris dans l'eau de boisson. Ils proviennent des urines et fécès de l'homme ou des animaux, des rejets industriels, des piscicultures (Bailly 2014). On trouve par exemple le diclofénac, deux éthinylestradiols (estrogènes), des anti-cancéreux, antibiotiques, antiépileptiques (par ex la carbamazépine), des anxiolytiques (oxazépam), le paracétamol, etc..

Les stéroïdes anabolisants sont utilisés couramment aux États-Unis pour faire du muscle avec les bovins (20 millions de bêtes par an). Le plus utilisé est la trenbolone (analogue à la célèbre nandrolone), interdite en Europe en 1981. On ne retrouve pas l’hormone dans la viande, mais les métabolites sont présents dans les fèces et migrent dans l’eau. On considérait jusqu’à maintenant qu’ils étaient dégradés par le soleil. Une publication très récente vient pourtant de montrer que ces métabolites peuvent à nouveau en partie se re-conjuguer la nuit et reformer la molécule de trenbolone. Il y a de même reformation d’autres molécules comme le dienogest (un contraceptif) et la diènedione (drogue interdite pour le body building, que l’on ne devrait donc pas retrouver dans l’eau des étangs) (1). Les auteurs parlent de molécules « zombies ». Ces stéroïdes pourraient donc mettre en péril la faune aquatique qui est très sensible à ces perturbateurs endocriniens. Évidemment, le représentant de Merck, le producteur de la trenbolone, dit que ces données sont « imprécises et théoriques ». Voir (Peplow 2013; Qu et al. 2013; Stokstad 2013).
(1) Une autre étude a trouvé des traces d’androgènes dans 35% des eaux douces échantillonnées aux USA

L'éthinylestradiol diminue la fertilité des poissons, c'est connu depuis 1980 et il a des effets sur 3 générations(European Commission 2014). Voir revue de (Manzetti et al. 2014) et la synthèse sur les résidus de médicaments (Arnold et al. 2014). Pourtant la CE n'envisage pas de fixer de limite sur ce produit dans l'eau consommable avant ... 2027.

Il se confirme bien que les résidus de médicaments (antibiotiques, anticancéreux, analgésiques) retrouvés dans les lacs et rivières menacent les organismes aquatiques .. (Burnouf 2019).

et l'homme ?? La CE n'envisage pas de fixer de limite sur ce produit dans l'eau consommable avant ... 2027.

La résistance aux antibiotiques : avec des niveaux de contamination très bas la résistance aux antibiotiques peut malgré tout s'accroître avec toutes les conséquences sur la santé humaine. Un revue de 40 publications entre 1999 et 2018 en Europe, Asie et Amérique du Nord a permis de détecter 39 antibiotiques différents dans l'eau et les sédiments. La demi-vie des antibiotiques dans l'environnement est en moyenne de 2 à 110 jours. Il est urgent d'arrêter l'utilisation des antibiotiques en agriculture (Chow et al 2021, voir SEP 2021).

Voir
- Arnold, K. E., A. R. Brown, G. T. Ankley and J. P. Sumpter (2014). Medicating the environment: assessing risks of pharmaceuticals to wildlife and ecosystems. Phil. Trans. R. Soc. Lond. B 369: 20130569.
- Bailly, E. (2014). Les résidus de médicaments dans l'eau. Agro Mag Juilley-août-septembre 2014: 52-53.
- Burnouf, S. (2019). Les organismes aquatiques menacés par les résidus de médicaments. Le Monde 23 février 2019.
- Chow, L. K. M., T. M. Ghaly and M. R. Gillings (2021). A survey of sub-inhibitory concentrations of antibiotics in the environment. Journal of Environmental Sciences 99: 21-27. doi: https://doi.org/10.1016/j.jes.2020.05.030.
- European Commission, D. E. (2014). Hormones in wastewater disrupt fish reproduction over generations. Science for Environment Policy(12 June): 1.
- Manzetti, S., E. R. van der Spoel and D. van der Spoel (2014). Chemical Properties, Environmental Fate, and Degradation of Seven Classes of Pollutants. Chemical Research in Toxicology 27(5): 713-737. 10.1021/tx500014w
- Peplow, M. (2013). Hormone disruptors rise from the dead. Nature News.
- Qu, S., E. P. Kolodziej, S. A. Long, J. B. Gloer, E. V. Patterson, J. Baltrusaitis, G. D. Jones, P. V. Benchetler, E. A. Cole, K. C. Kimbrough, et al. (2013). Product-to-Parent Reversion of Trenbolone: Unrecognized Risks for Endocrine Disruption. Science 342(6156): 347-351. 10.1126/science.1243192
- Science for Environment Policy (2021) Antibiotics: even low levels found in the environment might drive resistance. 557 3 march. Pdf
- Stokstad, E. (2013). Zombie Endocrine Disruptors May Threaten Aquatic Life. Science 341(6153): 1441. 10.1126/science.341.6153.1441