Squalène et fourmis

Alain Lenoir, mis à jour 13-Déc-2016

Le squalène est un hydrocarbure très fréquent chez les animaux et les plantes. Il a été identifié dans le foie des squales d'où son nom. Il est vendu dans le commerce comme complément alimentaire. Un exemple : il est dans les secrétions des glandes préputiales du rat (Brouette-Lahlou et al. 1991). On le trouve dans l'allomone de défense des tiques qui les protège contre fourmis, en particulier les fourmis de feu, mais pas contre les lézards (Yoder and Domingus 2003). L'allomone est produite par une glande dorsale de la tique et contient 25% de squalène. Le squalène vient du sang de leurs hôtes (Yoder et al. 1997).

         

On le trouve dans les chromatograrmmes par contamination des échantillons suite à un simple contact avec la peau et il suffit de toucher le papier filtre 3 secondes pour déposer 100 ng de squalène (Grenacher and Guerin 1994). Il est signalé chez Myrmica et leurs papillons parasites Maculinea (Nash et al 2008).

 Exemple de chromatogramme contaminé par du squalène en très faible quantité    


Spectre du squalène :


Voir
- Brouette-Lahlou, I., R. Amouroux, F. Chastrette, J. Cosnier, J. Stoffelsma and E. Vernet-maury (1991). Dodecyl propionate, attractant from rat pup preputial gland: Characterization and identification. Journal of Chemical Ecology 17(7): 1343-1354. 10.1007/bf00983767
- Grenacher, S. and P. M. Guerin (1994). Inadvertant introduction of squalene, cholesterol, and other skin products into a sample. Journal of Chemical Ecology 20: 3017-3025.
- Nash, D. R., T. D. Als, R. Maile, G. Jones and J. J. Boomsma (2008). A mosaic of chemical coevolution in a large blue butterfly. Science 319(5859): 88-90.

- Yoder, J. A. and J. Domingus, L. (2003). Identification of hydrocarbons that protect ticks (Acari: Ixodidae) against fire ants (Hymenoptera: Formicidae), but not lizards (Squamata: Polychrotidae), in an allomonal defense secretion. International Journal of Acarology 29: 87-91.
- Yoder, J. A., T. L. Wittenberg and G. J. Blomquist (1997). Dietary-conribution to the defense secretion of Ixodid ticks. Acarology IX: Proceedings. R. Mitchell, D. J. Horn, G. R. Needham and W. C. Welbourn, Ohio Biological Survey, Columbus: 713-714.