Antibiotiques et fourmis

Alain Lenoir mis à jour 25-Fév-2017

La plupart des antibiotiques sont issus de bactéries actinomycètes isolées du sol depuis les années 1940, jusqu'aux années 60, l'âge d'or des antibiotiques. Cette période est finie à cause du développement généralisé de résistances de bactéries et de champignons (Benkimoun 2016). Cela pose d’énormes problèmes de résistance en milieu hospitalier (Santi 2016).

On s'attend à un vaste scandale sanitaire en perspective avec l'abus des antibiotiques dans les élevages industriels où l’on trouve des staphylocoques dorés résistants à la méticilline (SARM) (Nicolino 2013). La surdose d'antibiotiques dans l'alimentation animale est dangereuse (Maruchitch 2013). Pourtant les États-Unis continuent d’utiliser massivement les antibiotiques dans l’élevage, avec développement de bactéries résistantes comme des staphylocoques (Garric 2014).


« Ainsi, les pires atteintes à la biodiversité susceptibles de mettre en danger l’avenir de l’humanité ne viendront pas de l’extinction des tigres ou des gorilles, mais de la disparition de ces multitudes de micro-organismes qui sont des partenaires silencieux de notre évolution. La course à l’asepsie est devenue une ineptie anti-évolutionniste dont les maladies nosocomiales ne donnent qu’un petit aperçu. Réapprenons à vivre avec les micro-organismes ! » (Picq 2013).

Et les fourmis ?
On cherche depuis pas mal d'années des antibiotiques chez les fourmis, en particulier les fourmis champignonnistes.
On a déjà trouvé des antibiotiques sur des champignons d'Allomerus et de Tetraponera (Qin et al 2017), mais on n'avait pas encore testé leur efficacité.
En 2017 on vient d'identifier toute une série d'antibiotiques efficaces contre deux bactéries résistantes, un staphylocoque doré résistant à la méticilline (MRSA en anglais) et un entérocoque résistant à la vancomycine (VRE en anglais). Ce sont des polypeptides aromatiques appelés fasamycins et formicamycins issus de bactéries filamenteuses actinomycètes Streptomyces et Saccharopolyspora. Ces bactéries ont été trouvées dans des nids de fourmis Tetraponea penzigi dans des domaties sur des acacias au Kénya (Qin et al 2017, voir aussi Vaugrente 2017, Loumé 2017). Espérons que cela va bientôt servir, mais sans une diminution drastique de l'usage des antibiotiques, cela ne sera qu'un répit...

Acacia et nid de Tetraponera

Voir
- Loumé, L. (2017) Comment une fourmi africaine pourrait aider à lutter contre l'antibiorésistance. sciences et Avenir, 22 février 2017, p. https://www.sciencesetavenir.fr/sante/comment-une-fourmi-africaine-pourrait-aider-a-lutter-contre-l-antibioresistance_110690. Pdf
- Vaugrente, A. (2017) Antibiorésistance : la solution passe par les fourmis. pourquoidocteur.fr, 17 février 2017, http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/19925-Antibioresistance-la-solution-passe-par-les-fourmis. Pdf


- Benkimoun, P. (2014). La résistance aux antibiotiques devient une menace à l'échelle mondiale. Le Monde 4-5 mai. p. 4.
- Garric, A. (2014). L'espérance de vie a gagné six ans depuis 1990. Le Monde 19 décembre. p. 6.
- Maruchitch, R. (2013). Antibiotiques. Gare à la surdose animale. Le Monde Science & Techno 6 avril. p. 4-5.
- Nicolino, F. (2013). Le scandale alimentaire qui s'annonce. Le Monde 26 février. p. 20.
- Picq, P. (2013). De Darwin à Lévy-Strauss. L'homme et la diversité en danger. Paris, Odile Jacob. 290p.
- Qin, Z., J. T. Munnoch, R. Devine, N. A. Holmes, R. F. Seike, B. Wilkinson and M. I. Hutchings (2017). Formicamycins, antibacterial polyketides produced by Streptomyces formicae isolated from African Tetraponera plant ants. Chemical Science in press. DOI: 10.1039/x0xx00000x
- Santi, P. (2016). L’antibiorésistance, menace mondiale. Le Monde Mercredi 20 janvier. p. 2.