Formicage (anting)

Alain Lenoir Mis à jour 17-Oct-2020

En Europe, on récupérait autrefois l'acide formique produit par les fourmis rousses. Cet acide était un élément essentiel de la pharmacopée du 18 et du 19ème siècle. On lui attribuait de nombreuses vertus et notamment aphrodisiaques. Bien sûr la plupart de ces effets pharmacologiques se révélèrent faux. Cependant les effets de l'acide formique sont bien connus des étourneaux et autres passereaux qui pratiquent le bain de fourmis ou formicage pour se débarrasser de leurs parasites. Il y a de nombreuses vidéos sur Youtube.

Chez Camponotus floridanus :

Voir une petite séquence dans le film "Au royaume des fourmis" avec des geais et des corbeaux qui se font asperger par de l'acide formique de Formica (lien vers le film)

Un exemple récent, celui du macareux moine connu pour faire du formicage qui utilise aussi des bâtons pour se gratter. L'utilisation d'outils n'est connue que chez les chimpanzés et très peu d'autres espèces (Fayet et al 2019). Voir Outil chez l'animal

Automédication chez les macaques de Madagascar qui se toilletent avec l'acide formique (Primates, la force du clan. France2, 17 oct 2020)

     

Voir
- Fayet, A. L., E. S. Hansen and D. Biro (2019). Evidence of tool use in a seabird. Proceedings of the National Academy of Sciences: 201918060. 10.1073/pnas.1918060117