Myrmécophiles

Un myrmécophile peut désigner un amateur s'intéressant aux fourmis mais plus souvent un organisme (plante ou insecte) vivant en symbiose avec ces insectes dans la fourmilière.

Les coléoptères staphylins myrmécophiles des fourmis légionnaires. Une étude très complète de 58 espèces de staphylins Aleocharinae dont 37 qui imitent les fourmis morphologiquement depuis 80 millions d'années et vivent sans problèmes dans les colonies. Il y a eu 12 à 15 lignées évolutives différentes dans le monde (Maruyama et Parker 2017, voir Herzberg 2017). Parker avait déjà fait article de synthèse très complet avec de belles photos pour tout savoir sur les coléoptères myrmécophiles (2016).

Un exemple étudié : le Thorictus, coléoptère myrmécophile phorétique de Cataglyphis

Voir
- Herzberg, N. (2017). Des intrus chez les fourmis. Le Monde Science & Médecine 15 mars 2017. p. 8. Pdf

et aussi la version internet : Herzberg, N. (2017) Des coléoptères incognito chez les fourmis. lemonde.fr, 13 mars 2017, p. http://www.lemonde.fr/sciences/article/2017/03/13/des-coleopteres-incognito-chez-les-fourmis_5093809_1650684.html#RFtXRRDTRB4dSpfp.99. Pdf
- Maruyama, M. and J. Parker (2017). Deep-Time Convergence in Rove Beetle Symbionts of Army Ants. Current Biology. http://dx.doi.org/10.1016/j.cub.2017.02.030
- Parker, J. (2016). Myrmecophily in beetles (Coleoptera): evolutionary patterns and biological mechanisms. Myrmecological News 22: 65-108.